Présentation rapide :

 

J’ai 60 ans, je suis d’origine bretonne et je suis arrivé dans l’Ain il y a 10 ans, je suis père de 3 enfants et je vais leur rendre visite à pied en Suisse, en Lozère et en Bretagne ce qui explique l’itinéraire atypique de cette « marche pour les arbres ».

 

Après une carrière dans le secteur social,  j’ai vécu récemment trois expériences fortes : 1890 kms de marche vers Compostelle, un volontariat dans une ONG au Guatemala et un voyage solidaire en Moldavie.

 

Cette « marche pour les arbres » s’inscrit dans une continuité d’action après ces trois expériences puisqu’elle lie une longue marche à une action de sensibilisation au respect des arbres ici et ailleurs dans le monde et des interventions-échanges au milieu de publics divers.

 

Ma démarche est joyeuse et non sectaire car je veux aborder avec vous tous les aspects de notre relation aux arbres. Je veux à la fois apprendre et vous parler de l’importance qu’ils ont pour nous tous à divers titres car : ils produisent, ils protègent, ils accueillent et ils respirent avec nous.