La marche pour les arbres

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 15 octobre 2018

Philippe Berger

20181012_091458.jpg Grand organisateur de cette marche pour la forêt sur le parcours de Mulhouse, responsable syndical national du SNUPFEN Philippe BERGER milite pour la pérennisation d'un service public de gestion des forêts françaises qui soit indépendant des gros appétits financiers d'entreprises forestières qui sont souvent aux ordres de grands groupes privés pilotés par des actionnaires assoiffés d'argent. Au milieu de tout cela l'arbre a peu de défense, lui qui met toute son énergie à grandir, à nous fournir de l'oxygène, à capter le carbone et à apporter tous les bienfaits à nos sens : Vue, Ouïe, Nez, Toucher et Goût. Cet arbre a besoin de notre prise de conscience, bravo Philippe pour ton action et pour tes convictions partagées ici avec des amoureux de la nature au milieu desquels Gilbert BROCHOT amoureux de son territoire très boisé et très attaché au service public des forêts.

Apports techniques, échanges, solidarité etc...

 Au cours de cette marche les spécialistes de la forêt : arbres, sols etc... nous expliquent la lente évolution des boisements, l'histoire de certains versants dont la flore évolue selon les périodes climatiques. Un enrichissement de tous les instants

Le marteau du forestier : un symbole

 Les gardes forestiers de l'ONF utilisent depuis des dizaines d'années le marteau forestier lors des opérations de martelage qu'ils sont amenés à faire lorsque des arbres arrivés à maturité peuvent être exploités pour les besoins de la filière bois. Ces opérations de martelage sont menées en équipe mais chaque garde a la pouvoir, le savoir faire et l'intelligence de désigner par martelage au pied et au corps de l'arbre ceux qui vont être vendus et abattus. Ce travail est fait dans un esprit de pérennisation de la forêt pour les générations futures, les arbres non marqués du sceau "AF" doivent être préservés et profiteront de plus d'espace et de lumière pour croître plus aisément. Les personnels de l'ONF sont très inquiets de la menace de leur voir retirer l'utilisation de ce marteau. Celà aurait pour conséquence immédiate la libération complète du choix des arbres à abattre par les exploitants forestiers !!!

Plus de 500 marcheurs à mi parcours de la voie de Mulhouse

 Au bord du Canal du Rhône au Rhin et près du Doubs, la marche pour la forêt est un foisonnement d'échanges entre forestiers et sympathisants. Nous sommes tous là pour défendre un type de forêt la plus naturelle possible : reboisement naturel, plantations de plusieurs essences lorsque la régénérescence naturelle est difficile.

Je suis bien seul

20181010_140154.jpg Dans le vignoble Bourguignon un champ calcaire avec ce témoin un peu perdu mais qui résiste. Conservez le il est une halte pour les oiseaux il apporte un peu d'ombre à l'agriculteur pour un temps de pause. Même un seul arbre dans le désert est signe d'espoir, de résistance ...

Guatemala

20181003_171205.jpg Quelle belle rencontre sur la marche pour la forêt avec ces deux jeunes qui reviennent de 18 mois passés à Quetzaltenango au Guatemala. Nous avons longuement échangé sur la lutte contre la déforestation engagée par la petite ONG : Chico Mendes Reforestation à Cantel dirigée par Armando Lopez Pocol. La forêt d'ailleurs nous préoccupe autant que celle d'ici, c'est un même combat pour la biodiversité, pour la protection des ressources en eau, pour le bien être des animaux et des humains, pour la vie tout simplement...

Marche pour la forêt Octobre 2018

20181011_100724.jpg Je participe en ces mois de Septembre et Octobre 2018 à la marche pour la forêt initiée par l'intersyndicale des employés de l'ONF pour manifester leur attachement à la gestion de la forêt de manière raisonnée : respect de la biodiversité dans les forêts, contrôle de l'exploitation, classements en RFI (réserves forestières intégrales) indépendance par rapport aux grosses entreprises forestières ... 4 marches convergent vers la forêt du Tronçais: une partie de Perpignan, une autre de Strasbourg, une de Valence et celle où je suis partie de Mulhouse

mardi 12 juin 2018

Dates erronées

Dans ces derniers billets je vous ai joint des photos sur lesquelles des dates sont indiquées : elles sont erronées (un mauvais réglage de mon nouvel appareil photo !) Ces photos ont toutes été prises en 2018 entre le 16 Avril (date de mon départ de Vézelay) et le 4 juin (date de mon arrivée à Assise)

L'Italie, ses cyprès et ses oliviers

Après Sienne le climat change, on a enfin la certitude d'avoir atteint une région où le soleil apporte sa chaleur. Les cyprès bordent les chemins et les allées, les oliviers couvrent les champs et produisent une huile très saine.

Chataignier de 400 ans

Comme en Corse (qui se trouve à la même latitude et à environ 150 km) en Toscane on traverse de grandes châtaigneraies et ici un sujet de 400 ans ce qui prouve que l'on produit en cet endroit des châtaignes depuis des siècles.

Hêtre en trois dimensions !

Tout arbre se compose de trois éléments majeurs : des racines, un tronc et des branches. Ici on peut admirer ces trois éléments indissociables qui font de cet arbre un "être" remarquable. Sur mon chemin j'ai pris le temps de l'admirer.

Noisetiers

Au sud du Piémont on cultive des noisetiers et on récolte quantité de noisettes pour la consommation et pour en extraire une huile de grande qualité.

Le tilleul deSully à Innimond dans l'AIN

 Suite du chemin d'Assise... Dans le sud du département de l'Ain à Innimond le tilleul de Sully qui a été planté près de l'église est répertorié comme arbre remarquable, dans la brume de ce midi de printemps il garde ses mystères séculaires...

samedi 19 mai 2018

Trois semaines sans nouvelles

Bonjour a toutes et tous, je ne suis pas souvent sur ce blog car je ne maitrise pas toutes ces technologies assez bien pour de puis l'Italie vous faire partager mon chemin: je le fais plus facilement sur ma page facebook pour ceux qui naviguent sur ce media. Je vous informe donc que tout va bien maia la meteo de cette annee ne m'a pas permis de franchir les Alpes en cette saison a pied: Je suis donc alle jusqu'a Saint Pierre d'Entremont en Chartreuse et sous les conseils du president du chemin d'Assise et d'un sauveteur en momtagne de Modane, j' ai rejoint Susa en Italie en voiture, bus et train. Le marcheur est ensuite reparti normalement à la decouverte du Piemomt et de la Ligurie avant d attaquer la Toscane demain matin. Ces regions ont des paysages tres varies et je ne manque pas d'observer avec attention les forets de hetres en particulier qui sont magnifiques. J'ai beaucoup marche seul sur la VIA ALPINA d'ou on domine des vallees encaissees qui vont jusqu a la mer: Les deniveles sont assez importants car pour passer d' un col a un autre il faut descendre en fond de vallee. Je fais pas mal de photos que j'espere compiler en retrospective. Si tout se passe bien je serai à Assise vers le 4 ou 5 Juin et ce sera le temps du retour à moins que je ne poursuive vers ROME ou que je fasse la partie des Alpes que je n'ai pas pu faire au cours de ce periple. Je vous espere tous en forme en ce printemps 2018 et vous laisse mon portable car j'essaie de rèpondre aux messages : 06 78 46 64 01 Portez vous bien. Guy

lundi 30 avril 2018

Adieu la plaine !

 Lundi 30 avril : 15 jours de marche : près de 400 km parcourus. Traversée du Morvan, de la Bourgogne sud, du Beaujolais, de la Dombes. Maintenant à partir de Saint Sorlin en Bugey près du Rhône c'est le Jura sud : 1000 mètres de dénivelé : un avant goût des Alpes que j'aperçois déjà avec leurs sommets enneigés. Il est possible que je ne donne des nouvelles que beaucoup plus tard...portez vous bien, merci pour vos encouragements, je pense bien à vous.

Des renforts !

 Marcher seul a ses limites, le renfort de compagnons de marche a des vertus bonifiantes à long terme, merci à vous qui m'avez accompagné en Bourgogne et sur cette photo en Bresse, votre soutien m'est très précieux et je vous porte avec moi.

La brutalité d'une coupe à blanc !

 Après les rêves la réalité brutale d'une coupe à blanc dans une forêt du Nord-Beaujolais. Depuis Vézelay je viens de voir un florilège de ce que l'homme d'aujourd'hui entretient comme relation avec les espaces boisés : Culture du sapin de noël, plantations de Douglas, d'épicéas, forêts de hêtres et parfois forêts plus naturelles avec des mélanges d'essences. Les espaces forestiers sont complètement redessinés par l'homme suivant ses intérêts trop souvent financiers...

Les utopies ont encore cours ...

 Les lycéens de Cluny m'ont fait plaisir, j'ai toujours été persuadé que les utopies font avancer le monde et qu'il faut toujours avoir confiance en la jeunesse. Bravo à vous ...

Pyrale du buis

 Emprunter un sentier bordé de buis expose le randonneur au risque d'être colonisé par la chenille qui fait tant de dégâts sur ce bel arbuste d'un bois très dense qu'est le buis. Ayant participé à l'animation d'une table ronde après la projection du très beau film documentaire : "l'intelligence des arbres" ce lundi à Bourg en Bresse, nous mesurons à la fois l'inquiétude des gens et le désarmement total à lutter contre cette invasion. La nature intelligente va t'elle trouver la solution ? espérons le...

Taizé

 Même si cette photo n'a apparemment rien à voir avec les arbres, pour moi elle évoque des racines de tolérance et de partage, voilà pourquoi je la partage avec vous tous.

- page 1 de 10